Le journal d'Azilon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atlantis Index du Forum -> Légendes Atlantes -> Légendes d'Atlantis [RP]
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Azilon
Soldat Atlante

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2007
Messages: 725

MessagePosté le: 31/10/2007 01:57:26    Sujet du message: Le journal d'Azilon Répondre en citant

Chapitre 1;

Aujourd'hui, au marché, il y avait des descendants directe des premiers Atlantes. Ils savaient tout sur l'histoire d'Atlantide. Je leur ai demandé s'il connaissaient notre origine. Un des vieil hommes, au cheveux grisonnant et d'une taille majestueuse me répondit.

- Jeune homme, viens par ici. Moi, je vais t'expliquer tout du début si tu acceptes en échange d'accomplir ce pacte. Peu importe si ton avenir ou celui d'un être qui t'es cher en dépend, jamais tu ne devra révéler le secret de notre histoire.
Abasourdi, je n'eu pas tout de suite de réponse à lui donner. Après quelques instants rapide passé à analyser la chose, j'accepta l'offre de l'érudit. Il me fit donc signe de le suivre dans une villa, située tout près. Ce n'était pas une habitation personnel mais bien un lieu public car plusieurs autres vieillards étaient assis en compagnies de jeunes atlantes. Je supposa donc qu'ils étaient là, pour les même motifs que moi. Je ne me posa pas plus de question. Le vieil homme commença son récit.

- Au tout début, ils n'étaient qu'une vingtaine, puis des centaine et enfin, des milliers. Ces atlantes constituaient les habitants de l'ancienne cité. Tout ces gens prospéraient en paix, le nez dans leurs bouquins d'histoires et de science. Le temps vint où quelques atlantes malsains se mirent à défié la puissance océanique. Les prophètes prédirent qu'une énorme vague déferlerait sur la merveilleuse citée si ces provocations ne cessaient pas. Les anarchistes ne se plièrent pas à leur avertissement. Les mois passèrent, les années passèrent mais jamais la vague géante ne déferla. Les prophètes furent lapidés pour sorcellerie.

Le vieillard souffla et toussota avant de continuer son récit.


À suivre...
_________________


Arminas a écrit:
Bravo , vous avez prouver que vous etiez soudés et actif. Vous êtes meilleurs que nous.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 31/10/2007 01:57:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Azilon
Soldat Atlante

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2007
Messages: 725

MessagePosté le: 02/02/2008 19:28:25    Sujet du message: Le journal d'Azilon Répondre en citant

Bon, voilà un petit peu d'humour pour enjoliver notre topic de guerre Razz

- Les Drones, les Léviathans suivient des Dragons Bleus.. Quel beau spectacle, non? Prononça le jeune Azilon, le coeur emballé. Jamais ne vais-je voir si beau spectacle que celui de la guerre, art si majestueux mais aussi dangereux soit-il. Encore une fois, mes jolies fleurs, mes arbres, mes plantes, saccagés.. Ho mais j'y pense.. Ce ne sont pas mes fleurs! Et hemm.. qu'est-ce que je fait là?

- Sir, Sir, avez-vous encore des pertes de mémoires!? Ressaisissez vous, nous sommes sur le champs de bataille bon dieux!

Azilon se secoua puis reprit ses esprit, juste au bon moment, il évitât une épé puis se réfugia en boulle sous un dragon mort. Après une heure d'attente dans sa couve, il jeta un oeil en dehors et constatât les dégâts;

_________________


Arminas a écrit:
Bravo , vous avez prouver que vous etiez soudés et actif. Vous êtes meilleurs que nous.
Revenir en haut
Azilon
Soldat Atlante

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2007
Messages: 725

MessagePosté le: 06/02/2008 02:02:11    Sujet du message: Le journal d'Azilon Répondre en citant

Éloigné, fatigué, éprouvé, déjà… Mais pourtant la quête de l'orichalque ne venait que de commencer! Quelle tristesse il éprouvait, émue de ses pensées, Azilon pleurait, seul, au fond d'un caniveau.

Le jeune atlante, subissait de fortes pressions pour mener a bien sa campagne et son manque d'expérience témoignait des rudes efforts qu'il fournissait pour suivre, de loin, le rythme. Azilon ne supportait pas le fait de traîner de la patte, loin de ses comparses. Il finit par se convaincre, peu à peu de l'efficacité du combat solitaire. Il envisageait de plus en plus sérieusement de se séparer d’Atlantis pour porter lui-même le fardeau qu'il représentait. Coûte que coûte, aussi insensé que ç'aurais pus paraître, son idée était forgée; il poursuivrait seul la guérilla contre les Mortifer, jusqu'à ce que la mort l'en empêche.

Préférant mourir dans l'inconnue et ce loin de la vue de ses frères, sur un coup de tête, il quitta, pour de bon, Atlantis, cité qui l'avait autrefois si bien servit.

" Au revoir cité bien aimé... Ces jours sombres où maintes fois la princesse m'appuya, puis ces mêmes jours où les généraux ne tardaient jamais à me prêter main forte, jamais je n'oublierai. Les moments de fêtes, le couronnement d'Azhard, d'Agraal le doyen, que de souvenir… Aiolos et son armée infatigable, et de puis si charismatique, Aiolia et sa logistique, Aakarken et ses stratégies insurmontable, Ankaton et son style relaxe, jamais je ne vous oublierai…

Au revoir ma belle, je t'aime... "

Après ces derniers mots, Azilon s'en alla, pleurant toute les larmes de son corps, chétif et encore plus seul.



JE VOUS AIME !calin !redchi
_________________


Arminas a écrit:
Bravo , vous avez prouver que vous etiez soudés et actif. Vous êtes meilleurs que nous.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2018 23:54:21    Sujet du message: Le journal d'Azilon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atlantis Index du Forum -> Légendes Atlantes -> Légendes d'Atlantis [RP] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Digital Dementia © 2002 Christina Richards, phpBB 2.0.6 Version by phpBB-fr-themes
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com